Histoire d'Eugène

En 1984, l’Entrepôt Lainé est le creuset de l’innovation culturelle à Bordeaux : une dizaine d’associations y cohabitent (théâtre, cinéma, architecture, art contemporain, musique…) et y produisent festivals, expositions, événements…

Là, œuvrent un étudiant en architecture (Olivier Demangeat) et un bricoleur de génie (Jean Pierre Bordessoules). La formation en Ecologie de l’un (Fac de Sciences, 1983) et le « bon sens paysan » de l’autre donnent tout de suite à leur duo un ADN atypique, fondé sur le respect des hommes et de la nature.

Indépendants, ils multiplient les expériences communes jusqu’en 1987 où ils décident de créer une société de “conception et organisation de projets culturels”… février 1988 : Eugène ! est né.

Les premières années d’Eugène sont très intuitives… Les mots « scénographie d’exposition » ou « communication événementielle » n’existent pas, il faut défricher, inventer des méthodes, identifier des projets, tâtonner… mais la créativité de l’équipe est très vite reconnue !

Dans les années 90′, Eugène s’affirme peu-à-peu, allant jusqu’à concevoir et réaliser des expositions de plus de 2000 m2, notamment pour la Foire internationale de Bordeaux : les Extra-terrestres, les Dinosaures, le Parfum, le Luxe, la Vie rurale en Aquitaine…

En même temps, Eugène explore des domaines aussi variés que ses clients : animations culturelles pour hypermarchés, musées, stands pour collectivités locales ou entreprises, boutiques, jeux éducatifs… la mixité des pratiques, le mélange des styles, le brassage de champs différents deviennent la signature de l’entreprise.

Rôdés par l’organisation de 20 Universités d’Eté de la communication, Eugène organise séminaires, congrès, fêtes, anniversaires, lancements… et jusqu’à l’inauguration du Tramway de Bordeaux par le Président de la République et 1000 VIP à travers la Ville !

Pour ses 20 ans, Eugène, fait valider son engagement éco-citoyen et signe la Charte “Com’avenir” (Apacom, Ademe, Conseil régional d’Aquitaine). De nouveaux projets voient le jour, dans un style plus affirmé, moins “bling-bling”, plus réfléchi…

2012 : Jean Pierre Bordessoules part à la retraite, Eugène se rapproche de l’agence Aggelos, les deux entreprises sont évaluées AFAQ 26000. L’équipe s’étoffe pour collaborer avec des métiers complémentaires : graphistes, webmasters, communicants, vidéastes… qui démultiplient ses savoir-faire en conservant l’éthique initiale !

En presque 30 ans, ce sont plus de 1500 projets menés à bien…
des centaines de clients, partenaires, salariés, compagnons de route…
une histoire à suivre et à poursuivre !